FANDOM


Logo PolyGram Collections
Collection officielle n°14
Les années Barclay (1965-1967)
Michel Sardou - La Collection officielle n°14 (cover)
Informations générales
 Auteur Bertrand Tessier
 Préface Michel Sardou
 Directeur Pascal Nègre
 Genre Chanson française
Caractéristiques techniques
 Langue d'origine Français
 Pays d'origine Flag of France France
 Maison d'édition PolyGram Collections
 Collection La Collection Michel Sardou
 Date de parution 12 février 2015
 Type de média Livre+CD
 Nombre de pages 28 pages
 Durée du CD 48:22
 Codif M 02768-14
 N° de reférence 471 081-8
 Code ISBN-13 0602547108180
Chronologie
Numéro précédent Numéro suivant
Précédent 13 (1975) 15 (1981) Suivant

Collection officielle n°14 - Les années Barclay (1965-1967) est le quatorzième numéro de la série Michel Sardou - La Collection officielle, édité chez PolyGram Collections et paru le 12 février 2015. Il étudie les années 1965 à 1967 dans la carrière musicale de Michel Sardou.

Contenu du livre-CD Modifier

Édito de Michel Sardou Modifier

1965-1967
Portrait Michel Sardou
Je suis devenu chanteur par accident. Je ne me souviens pas d'en avoir eu, un seul instant, la moindre envie. Si j'ai arrêté mes études, c'est pour devenir comédien. Je voulais reprendre le flambeau familial. Faire du théâtre – plus que faire du cinéma. J'ai pris des cours. J'ai eu plusieurs professeurs. Si, à l'époque, il m'arrivait de pousser la chansonnette Chez Fernand, le cabaret de mon père, c'était vraiment pour faire bouillir la marmite.

Et puis, un jour, par défi, par jeu et sans doute par volonté de savoir où j'en étais, j'ai passé une audition chez Barclay avec des chansons que nous avions écrites et composées en quelques heures avec mes copains de l'époque. J'ai fait comme j'ai pu. J'avais une voix de triangle. On m'a proposé un contrat. Je l'ai honoré... et j'ai pris goût à la chanson tout en me disant que si ça ne marchait pas, je reviendrais à la comédie.

Dans la vie, il y a parfois des accidents heureux...

— Michel Sardou  

Les rubriques du livre-CD Modifier

Contenu du CD Modifier

Écoutez l'album Modifier

Michel Sardou - La Collection officielle n°14 (CD)
Music Icon Écoutez la chanson de votre choix

Liste des pistes Modifier

Albums liés Modifier

Les chansons de l'album Modifier

  1. Le Madras : Le titre qui a valu à Michel Sardou ses premiers passages à la radio et à la télévision. Sur une musique aux sonorités exotiques de Michel Fugain, cette chanson conte l'histoire d'un homme amoureux en cette moitié des années soixante où les femmes sont en pleine évolution. Ce titre est également une critique appuyée contre le mouvement hippie que Michel Sardou abhorre.
  2. Je n'ai jamais su dire : En pleine rupture, un homme n'arrive pas à concevoir son avenir loin de celle qui l'aime. Il n'a jamais su lui dire « les mots que tu aimais »...
  3. Les Arlequins : Que cachent les arlequins derrière leurs costumes fantasques ? Tous les hommes ne sont-ils pas des arlequins derrière leur masque ?
  4. Il pleut sur ma vie : Un homme ne se remet pas d'une rupture amoureuse. Il marche seul dans les rues en espérant revoir celle qu'il a aimée.
  5. Les Filles d'aujourd'hui : Une sorte d'Être une femme... 1965 : le regard de Michel Sardou sur l'évolution des femmes dans les années soixante.
  6. Dis, Marie : Une jolie déclaration d'amour. Un homme de vingt ans déclare sa flamme à une femme qu'il convoite depuis longtemps : « Ma vie dépend de la tienne / Et les années qui viennent / Ne seront rien sans toi. »
  7. Les Beatnicks : Sur un texte de Patrice Laffont, une chronique amusée d'un nouveau phénomène de société : les beatnicks : « Des cheveux ils en ont / C'est ce qui fait leur force. »
  8. Si je parle beaucoup : Tous les péchés auquel un homme se livre quand il est loin de celle qu'il aime : parler trop, boire trop, se vanter d'être beau, etc.
  9. Le Visage de l'année : Le portrait d'une femme libre qui n'hésite pas à séduire avec son look à la mode de l'époque : bottes blanches, ciré assorti, genou découvert...
  10. Raconte une histoire : Gamin, on lui racontait des histoires peuplées de gendarmes et d'animaux féroces. Et si, pour une fois, les histoires finissaient bien ?
  11. Encore 200 jours : Un homme a voulu laisser exploser sa fureur, il se retrouve à terre et pleure...
  12. Mods and Rockers : Une balade dans le Londres des années soixante « pour me mettre au courant / De ce qui se passe hors de la cour. » Une occasion de découvrir les nouvelles modes : les mods, les rockers, les filles qui s'habillent court...
  13. Les Ricains : Sur une musique de Guy Magenta, Michel Sardou rappelle le rôle essentiel joué par les Américains lors de la Libération de la France à la fin de la Seconde guerre mondiale. En pleine période d'anti-américanisme, une chanson à rebrousse-poil qui lui vaudra ses premières polémiques.
  14. Les Moutons : Première collaboration avec Pierre Delanoë et déjà un texte musclé : Michel affirme son indépendance d'esprit et son refus d'être un « mouton » : « Ce que je n'aime pas / C'est de marcher au pas / Comme un petit soldat. »
  15. Merci Seigneur : Une chanson sur le temps et la mort. Quel est le bon âge pour mourir ?
  16. Le Train de la dernière chance : Un homme est parti faire fortune dans un pays perdu, mais le rêve a tourné court. Il reprend le train. Celui de la dernière chance ?
  17. Raconte une histoire (Sardou 66) : Pour son album Sardou 66, sorti en 1989, Michel Sardou avait réenregistré dix titres des ses années Barclay, dont cette chanson réorchestrée par Roger Loubet
  18. Les Ricains (Sardou 66) : Troisième version studio de cette chanson, après celle du super 45 tours original, et sa reprise dans le premier album de Michel Sardou, J'habite en France. Cette fois, les arrangements sont signés Roger Loubet.

Galerie d'images Modifier

Logo Clubsardou Source Clubsardou.com
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Voir aussi Modifier

Références Modifier




Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .