FANDOM


Music Icon
Je me souviens d'un adieu
1995 - Je me souviens d'un adieu
Michel Sardou interprétant Je me souviens d'un adieu durant son concert, tenu à l'Olympia de Paris en 1995.
Chanson de Michel Sardou
extraite de l'album Olympia 95
Informations générales
 Auteur Michel Sardou
 Compositeur Jean-Pierre Bourtayre
 Label Tréma
Caractéristiques de l'œuvre
 Sortie Mars 1995
 Durée 4:07
 Genre Pop
16-15. Je me souviens d'un adieu (Olympia 1995)
Je me souviens d'un adieu
(extrait de l'album Olympia 95)
Titre précédent Titre suivant
Précédent Putain de temps Le Bac G Suivant

Je me souviens d'un adieu est la deux cent quatre-vingtième chanson de Michel Sardou sortie en 1995. Le texte est signé par Michel Sardou sur une musique de Jean-Pierre Bourtayre.

Paroles Modifier

« Les paroles de cette chanson, présentées ci-dessous dans leur intégralité, sont la propriété exclusive de leurs auteurs et de leurs ayants droit directs. »

Je m'souviens d'un adieu
Qui a duré dix jours,
Le retour sur le lieu
De notre nuit d'amour.
Je m'souviens d'un pardon
Que tu m'as refusé,
Le début d'une chanson
Que j'n'ai pas achevée.
Je m'souviens d'un orage
Qui nous avait surpris
Et gardés en otage
Jusqu'au bout de la pluie.
Je m'souviens d'un hôtel
Qui n'voulait pas de nous.
Tu leur semblais trop belle
J'avais l'air sans un sou.

Je m'souviens d'un parfum
Dans un flacon doré,
D'une lampe que j'éteins
Pour ne pas t'affoler.
Je m'souviens d'un désir
Que tu n'as pas aimé,
De tes mots pour le dire,
De tes yeux pour pleurer.
Je m'souviens d'un soleil
Qui n'en finissait pas,
D'une journée de sommeil
Dans un lit trop étroit.
Je m'souviens d'un carrefour
Où nous étions perdus,
La tristesse d'un retour
Que nous avions prévu.

Ce qu'il y a de mieux,
C'est le début toujours.
Je m'souviens d'un adieu
Qui a duré dix jours.

Aujourd'hui, tous les deux,
Nous avons notre vie.
Toi le bonheur sérieux,
Moi le calme et l'oubli.
Il paraît qu'après tout,
Il vaut mieux la tendresse
Mais quand je pense à nous,
Toutes nos passions renaissent.
Je m'souviens d'un orage
Qui nous avait surpris,
Et gardés en otage
Jusqu'au bout de la pluie.
Je m'souviens de nous deux
Dans une rue de Paris,
Ton air un peu soucieux
De revoir ton mari.

Ce qu'il y a de mieux,
C'est le début toujours.
Je m'souviens d'un adieu
Qui a duré dix jours.

Ce qu'il y a de mieux,
Ce sont les premiers jours.
Je m'souviens d'un adieu
Qui a duré toujours.

Partitions Modifier

Logo Clubsardou Source Clubsardou.com
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Vidéo Modifier

Je me souviens d'un adieu (1995)

Je me souviens d'un adieu (1995)

Michel Sardou interprète Je me souviens d'un adieu durant son concert, tenu à l'Olympia de Paris en 1995.

Apparition discographique Modifier

Cette chanson apparaît sur plusieurs disques de Michel Sardou :

{{{alt}}}
1995 - Je me souviens d'un adieu (CD single)
{{{alt}}}
1995 - Olympia 95 (album)
{{{alt}}}
À venir...
{{{alt}}}
À venir...
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur la pochette de votre choix pour accéder au disque correspondant ou survolez-la pour afficher sa légende.


Références Modifier




Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .