FANDOM


Music Icon
L'Acteur
1987 - L'Acteur
Michel Sardou interprétant L'Acteur au cours de la première Nuit des Molières tenue le 23 mai 1987.
Chanson de Michel Sardou
extraite de l'album Musulmanes
Informations générales
 Auteur Jean-Loup Dabadie
Michel Sardou
 Compositeur Jacques Revaux
 Label Tréma
Caractéristiques de l'œuvre
 Sortie Mars 1987
 Durée 4:21
 Genre Pop
11-01. L'acteur (1986)
L'Acteur
(extrait de l'album Musulmanes)
Titre précédent Titre suivant
Précédent Les prochains jours de Pearl Harbor Tous les bateaux s'envolent Suivant

L'Acteur est la deux cent quinzième chanson de Michel Sardou sortie en 1987. Le texte est signé par Jean-Loup Dabadie et Michel Sardou sur une musique de Jacques Revaux.

Paroles Modifier

« Les paroles de cette chanson, présentées ci-dessous dans leur intégralité, sont la propriété exclusive de leurs auteurs et de leurs ayants droit directs. »

Entrer dans un décor immense,
Entendre les battements de son cœur
Et là, changer l'indifférence
En rires et le silence en pleurs.
Un jour, Don Juan en apparence,
Un fou au château d'Elseneur,
Un jour, Lorenzo de Florence
Versait son sang pour le souffleur.

Vivre et mourir en alternance,
Vivre et mourir en permanence.

Il y a des soirées légendaires
Où la vie se joue toute entière
Des triomphes absolus
Où après les saluts
On voit le décor à l'envers.
Il y a des tournées de galère,
Des couloirs, des villes sans lumière,
Mais le sourire perdu
De quelqu'un d'inconnu,
Alors le rideau reste ouvert.

Vivre et mourir en alternance,
Vivre et mourir en permanence.

Avoir un soir contre sa bouche
L'étoile, la meilleure, la première,
Pour tant de soirs où l'on se couche
Avec une autre partenaire.
Un jour, un valet d'insolence,
Souffrir comme l'a voulu l'auteur,
Se dire que pendant ces absences,
Les femmes ont "matinée" ailleurs.

Vivre et mourir en alternance,
Vivre et mourir en permanence.

Il y a des soirées singulières
Où l'on veut finir comme Molière,
Mais aussi des mardis
Et des jeudis maudits
Où l'on n'veut même pas d'un cimetière.
Il y a des idées passagères,
Des colères, des vœux, des prières,
Des échecs imprévus,
Étant bien entendu
Que le public est un mystère.

Vivre et mourir en alternance,
Vivre et mourir en permanence.

Entrer dans un décor immense,
Entendre les battements de son cœur,
Et là, changer l'indifférence
En rires et le silence en pleurs.

Vivre et mourir en alternance,
Porter un masque en permanence.

Vivre et mourir en alternance,
Vivre et mourir en permanence.

Partitions Modifier

Logo Clubsardou Source Clubsardou.com
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Vidéo Modifier

L'Acteur (1987)

L'Acteur (1987)

Michel Sardou interprète L'Acteur au cours de la première Nuit des Molières tenue le 23 mai 1987.

Logo Clubsardou Voir cette vidéo sur Clubsardou.com

Apparition discographique Modifier

Cette chanson apparaît sur plusieurs disques de Michel Sardou :

{{{alt}}}
1987 - Féminin comme (45 tours)
{{{alt}}}
1987 - Musulmanes (album)
{{{alt}}}
1987 - Palais des congrès 87 (album)
{{{alt}}}
1989 - Bercy 89 (album)
{{{alt}}}
2003 - MS (album)
{{{alt}}}
2004 - Musulmanes (album)
{{{alt}}}
2007 - Les 100 plus belles chansons de Michel Sardou (album)
{{{alt}}}
À venir...
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur la pochette de votre choix pour accéder au disque correspondant ou survolez-la pour afficher sa légende.


Références Modifier







Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .