FANDOM


Music Icon
La Débandade
1984 - La Débandade
Michel Sardou interprétant La Débandade dans
l'émission Champs-Élysées le 1er décembre 1984.
Chanson de Michel Sardou
extraite de l'album Io Domenico
Informations générales
 Auteur Michel Sardou
Pierre Delanoë
 Compositeur Jacques Revaux
 Label Tréma
Caractéristiques de l'œuvre
 Sortie 1984
 Durée 3:25
 Genre Pop
09-09. La débandade (1984)
La Débandade
(extrait de l'album Io Domenico)
Titre précédent Titre suivant
Précédent Le Verre vide Elle revient dans cinq ans Suivant

La Débandade est la cent quatre-vingt-quinzième chanson de Michel Sardou sortie en 1984. Le texte est signé par Michel Sardou et Pierre Delanoë sur une musique de Jacques Revaux.

Paroles Modifier

« Les paroles de cette chanson, présentées ci-dessous dans leur intégralité, sont la propriété exclusive de leurs auteurs et de leurs ayants droit directs. »

Il y a dans l'air que l'on respire
Comme une odeur, comme un malaise.
Tous les rats s'apprêtent à partir.
Ne vois-tu rien de ta falaise ?
Il y a dans les studios-délires
Comme un vieux son de Carmagnole.
Sœur Anne, si tu n'vois rien venir,
Ou tu es sourde, ou tu es folle.

Il y a dans les années qui viennent
Comme un retour au vent d'histoire,
Un vieux partisan dans la plaine,
Croissant de lune et drapeau noir.
Le vent ne sait plus où il souffle.
Ça tourbillonne, ça rend colère,
Le cul posé entre deux gouffres
Beaucoup plus profonds que la mer.

Rigolez pas, mes camarades.
La débandade,
C'est pour demain.

Rigolez pas, mes camarades.
La débandade,
C'est pour demain.

J'ai des voyages en cavalcades,
Billet d'avion, chemin de fer.
Je sens monter des barricades
Comme des cailloux dans mes artères.
Je tourne en rond dans ma caverne,
Moitié furieux, moitié soumis
Avec en prime, à ma lanterne,
Une tristesse indéfinie.

Rigolez pas, mes camarades.
La débandade,
C'est pour demain.

Rigolez pas, mes camarades.
La débandade,
C'est pour demain.

À la fin des journées qui passent,
Quand on est seul, quand ça va mieux,
Lorsqu'on remet nos rêves en place,
Qu'on s'imagine vingt ans plus vieux,
Quels sont les hommes qui pourront dire :
"On a fait ce qu'on a voulu." ?
Sœur Anne, si tu n'vois rien venir,
C'est plus la peine : on est foutus.

Rigolez pas, mes camarades.
La débandade,
C'est pour demain.

Rigolez pas, mes camarades.
La débandade,
C'est pour demain.

Rigolez pas, mes camarades.
La débandade,
C'est pour demain.

Rigolez pas, mes camarades.
La débandade,
C'est pour demain...

Partitions Modifier

Logo Clubsardou Source Clubsardou.com
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Vidéo Modifier

La Débandade (1984)

La Débandade (1984)

Michel Sardou interprète La Débandade dans l'émission Champs-Élysées, sur Antenne 2, le 1er décembre 1984.

Logo Clubsardou Voir cette vidéo sur Clubsardou.com

Apparition discographique Modifier

Cette chanson apparaît sur plusieurs disques de Michel Sardou :

{{{alt}}}
1984 - Io Domenico (album)
{{{alt}}}
1985 - Io Domenico (45 tours)
{{{alt}}}
1985 - Palais des congrès 85 (album)
{{{alt}}}
2004 - Io Domenico (album)
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur la pochette de votre choix pour accéder au disque correspondant ou survolez-la pour afficher sa légende.


Références Modifier






Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .