FANDOM


Music Icon
La Maison des vacances
116. Le Privilège (cover)
Chanson de Michel Sardou
extraite de l'album Le Privilège
Informations générales
 Auteur Michel Sardou
Didier Barbelivien
 Compositeur Didier Barbelivien
 Label Tréma
Caractéristiques de l'œuvre
 Sortie 17 octobre 1990
 Durée 2:47
 Genre Pop
12-05. La maison des vacances (1990)
La Maison des vacances
(extrait de l'album Le Privilège)
Titre précédent Titre suivant
Précédent Parlons de toi, de moi Au nom du père Suivant

La Maison des vacances est la deux cent cinquante septième chanson de Michel Sardou sortie en 1990. Le texte est signé par Michel Sardou et Didier Barbelivien sur une musique de Didier Barbelivien.

Après L'Anatole, sorti en 1979, La Maison des vacances est la deuxième chanson écrite par Michel Sardou pour rendre hommage à l'œuvre de Charles Trenet. En tant que co-auteur de ce titre, Didier Barbelivien reprendra cette chanson dans Mes préférences, son album-hommage à ses chanteurs préférés, dont Jean Ferrat, sorti en 2011.

Paroles Modifier

« Les paroles de cette chanson, présentées ci-dessous dans leur intégralité, sont la propriété exclusive de leurs auteurs et de leurs ayants droit directs. »

Dans la maison d'vacances,
Y a un jardin fleuri,
Un saule pleureur qui danse
Au milieu des orties,
Un grenier plein d'enfance
Et un vieux parapluie.
Dans la maison d'vacances,
Le temps est à l'abri.

Une girouette se balance
Au vent des vendredis.
Les assiettes de faïence
Sont dans un buffet gris.
Dans la maison d'vacances,
Y a des fantômes exquis,
Se souviennent des romances
Sous la lune, à minuit.

On vient quand on y pense
Depuis qu'on est tout p'tit.
On vient pour les vacances,
En famille entre amis.
Pierre est avec Florence
Et Florence avec Louis.
Dans la maison d'vacances,
On dort l'après-midi.

Dans la maison d'vacances,
On joue au gin-rami.
On lit Anatole France.
Quelques fois, on s'ennuie.
L'horloge prend de l'avance.
Le rosier a rosi.
Dans la maison d'vacances,
C'est tellement loin Paris.

On fredonne Douce France
En cueillant des radis.
Une nouvelle d'importance,
C'est qu'le chêne a grandi.
Dans la maison d'vacances,
On s'envie d'être en vie.
Tant que les souris dansent,
Le chat qui dort sourit.

J'espère qu'le vieux Trenet
Ne me f'ra pas d'ennuis.
Cette musique, il est vrai,
Ressemble à ce qu'il fit.
S'il exige un procès,
Je le perdrais : tant pis.
La maison s'en irait.
J'n'ai pas payé l'crédit.

Je sais qu'il sait d'avance
Que tout a été dit
Et quand les souris dansent,
Le chat qui dort sourit.

Partitions Modifier

Logo Clubsardou Source Clubsardou.com
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Vidéo Modifier

La Maison des vacances (1990)

La Maison des vacances (1990)

Apparition discographique Modifier

Cette chanson apparaît sur plusieurs disques de Michel Sardou :

{{{alt}}}
1990 - Le Privilège (album)
{{{alt}}}
2004 - Le Privilège (album)
{{{alt}}}
2007 - Les 100 plus belles chansons de Michel Sardou (album)
{{{alt}}}
2019 - L'Album de sa vie - 100 titres (album)
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur la pochette de votre choix pour accéder au disque correspondant ou survolez-la pour afficher sa légende.


Références Modifier





Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .