FANDOM


Music Icon
La Marseillaise
1988 - La Marseillaise
Michel Sardou chantant La Marseillaise a capella lors de la finale du tournoi de Roland-Garros, le 5 juin 1988.
Chanson de Michel Sardou
extraite de l'album Le monde symphonique de Michel Sardou et Jacques Revaux
Informations générales
 Auteur Rouget de Lisle
 Compositeur Rouget de Lisle
 Label Tréma
Caractéristiques de l'œuvre
 Sortie Juin 1976
 Durée 3:39
 Genre Classique
14-14. La Marseillaise (1976)
La Marseillaise
(extrait de l'album Le monde symphonique de Michel Sardou et Jacques Revaux)
Titre précédent
Précédent Le Rire du sergent

La Marseillaise est la quatre-vingt-quinzième chanson de Michel Sardou sortie en 1976. Le texte est signé par Claude Joseph Rouget de Lisle sur une musique du même auteur.

Ce titre est un chant patriotique de la Révolution française adopté par la France comme hymne national : une première fois par la Convention nationale pendant neuf ans du 14 juillet 1795 jusqu'au Premier Empire en 1804, puis définitivement en 1879 sous la Troisième République[1].

Wikipedia-logo Source Wikipédia

ParolesModifier

« Les paroles de cette chanson, présentées ci-dessous dans leur intégralité, sont la propriété exclusive de leurs auteurs et de leurs ayants droit directs. »

Allons, enfants de la Patrie,
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie
L'étendard sanglant est levé,
L'étendard sanglant est levé,
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats ?
Ils viennent jusque dans vos bras
Égorger vos fils, vos compagnes !

Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !

Amour sacré de la Patrie,
Conduis, soutiens nos bras vengeurs.
Liberté, Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs !
Combats avec tes défenseurs !
Sous nos drapeaux que la victoire
Accoure à tes mâles accents,
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !

Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !

Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînés n'y seront plus,
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus
Et la trace de leurs vertus
Bien moins jaloux de leur survivre
Que de partager leur cercueil,
Nous aurons le sublime orgueil
De les venger ou de les suivre.

Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !

Partitions Modifier

Gallica logo Source Gallica
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Vidéo Modifier

La Marseillaise (1988) Archive INA

La Marseillaise (1988) Archive INA

Michel Sardou interprète La Marseillaise a capella lors de la finale du tournoi de Roland-Garros, le 5 juin 1988.

Logo Clubsardou Voir cette vidéo sur Clubsardou.com

Apparition discographique Modifier

Cette chanson apparaît sur plusieurs disques de Michel Sardou :

{{{alt}}}
1976 - Le monde symphonique de Michel Sardou et Jacques Revaux
{{{alt}}}
À venir...
{{{alt}}}
À venir...
{{{alt}}}
À venir...
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur la pochette de votre choix pour accéder au disque correspondant ou survolez-la pour afficher sa légende.


Références Modifier

  1. Histoire de la Marseillaise sur linternaute.com



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .