FANDOM


Music Icon
Les Noces de mon père
069. Les Lacs du Connemara (cover)
Chanson de Michel Sardou
extraite de l'album Les Lacs du Connemara
Informations générales
 Auteur Michel Sardou
Fernand Sardou
 Compositeur Michel Sardou
 Label Tréma
Caractéristiques de l'œuvre
 Sortie Septembre 1981
 Durée 2:05
 Genre Funk / Soul, Pop
07-18. Les noces de mon père (1981)
Les Noces de mon père
(extrait de l'album Les Lacs du Connemara)
Titre précédent
Précédent Je viens du sud

Les Noces de mon père est la cent cinquante cinquième chanson de Michel Sardou sortie en 1981. Le texte est signé par Michel Sardou et Fernand Sardou sur une musique de Michel Sardou.

Michel Sardou s'est inspiré du poème que son père, Fernand, avait prononcé à la fin du repas de noces clôturant son mariage avec Jacqueline Labbé, le 7 juillet 1945, pour composer cette chanson pleine de nostalgie, bercée par la douce mélodie de Je viens du sud.

Paroles Modifier

« Les paroles de cette chanson, présentées ci-dessous dans leur intégralité, sont la propriété exclusive de leurs auteurs et de leurs ayants droit directs. »

Un mot pour terminer...

Je vais évoquer le premier mariage de mes parents. Or de ce mariage, j'ai un souvenir, c'est un poème de mon père, qu'il avait lu à la fin du repas de noces, car n'ayant pas le plus petit sou pour offrir un cadeau à ma mère, il lui fit l'offrande de quelques vers de circonstance, les voici.

"Ce matin 7 juillet je me suis marié,
Date qui marquera dans mon calendrier.
Après le déjeuner, la coutume s'impose :
Il faut que le marié vous dise quelque chose,
Et comme le marié aujourd'hui c'est moi,
Je dois donc vous parler, mais voilà : vous dire quoi ?
Chanter une chanson ? Vous connaissez ma voix.
Dire : "Je ferai mieux une prochaine fois." ?
Non. Tout ça, mes amis, n'irait pas un tel jour.
Ce qui je vous dirai sera donc simple et court.
C'est d'abord à Maman que je lève mon verre.
La copine d'antan devient une belle-mère !
Et d'une bagatelle ou d'un simple béguin,
Tu vois belle-maman que tout finit très bien !
Puis à mes deux témoins, témoins de tant de choses,
Je dis un grand merci et encore autre chose :
Vous fûtes les témoins de mes frasques passées
Encore témoins le jour où cela doit cesser.
Un jour un écailler qui s'y connaissait bien
Me montra celle dont j'ai la main.
Je peux dire aujourd'hui, puisque ma joie déferle,
Que grâce à l'écailler j'ai découvert la perle !
Ceux que j'ai tant aimés sans les voir sont tous là.
Ma mère à mes côtés me bénit de sa voix.
Je lève donc mon verre et je trinque avec eux.
Sardounette est heureuse : on le voit dans ses yeux.
Dors tranquille, Maman. La paix soit dans ton âme
J'ai retrouvé ton cœur dans celui de ma femme !"

Partitions Modifier

Cone-trafic-vlc-iconeCette section est à compléter. Votre aide est la bienvenue !

Vidéo Modifier

Les Noces de mon père (1981)

Les Noces de mon père (1981)

Apparition discographique Modifier

Cette chanson apparaît sur plusieurs disques de Michel Sardou :

{{{alt}}}
1981 - Les Lacs du Connemara (album)
{{{alt}}}
2004 - Les Lacs du Connemara (album)
{{{alt}}}
2007 - Les 100 plus belles chansons de Michel Sardou (album)
{{{alt}}}
2014 - Collection officielle n°1 - L'année 1981
{{{alt}}}
2019 - L'Album de sa vie - 100 titres (album)
{{{alt}}}
À venir...
{{{alt}}}
À venir...
{{{alt}}}
À venir...
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur la pochette de votre choix pour accéder au disque correspondant ou survolez-la pour afficher sa légende.


Références Modifier






Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .