FANDOM


Music Icon
Un jour la liberté
108. Bercy 89 (cover)
Chanson de Michel Sardou
extraite de l'album Bercy 89
Informations générales
 Auteur Michel Sardou
Pierre Barret
 Compositeur Jacques Revaux
Jacques Cardona
 Label Tréma
Caractéristiques de l'œuvre
 Sortie 1989
 Durée 12:14
 Genre Pop
1989-24. Un jour la liberté (Bercy 89)
Un jour la liberté
(extrait de l'album Bercy 89)
Titre précédent
Précédent Les Lacs du Connemara

Un jour la liberté est la deux cent trente quatrième chanson de Michel Sardou sortie en 1989. Le texte est signé par Michel Sardou et Pierre Barret sur une musique de Jacques Revaux et Jacques Cardona.

Cette chanson a été créée à l'occasion du bicentenaire de la Révolution française.

Paroles Modifier

« Les paroles de cette chanson, présentées ci-dessous dans leur intégralité, sont la propriété exclusive de leurs auteurs et de leurs ayants droit directs. »

La messe
Le monde vieillit.
Le monde périt.
Le monde va bientôt disparaître.
Mais ne crains rien.
Un jour prochain,
Il te fera renaître
Fille de Dieu,
Fille de Dieu.

Fille de Dieu,
Fille de Dieu.

Un jour la liberté
Bientôt la terre,
De sang couverte,
Verra l'agneau des cieux paraître.
Mais ne crains rien.
Un jour prochain,
Il nous fera renaître
Fille de Dieu,
Fille de Dieu.

Fille de Dieu,
Fille de Dieu.

Un jour, la liberté,
Cette fille au bras levé,
Belle comme un ciel d'été,
Nous fera renaître.
Un jour, l'humanité,
D'un mot "Fraternité",
D'un long rêve éveillé,
Elle nous fera renaître,
Elle nous fera renaître.

Mes aïeux
Mes aïeux furent bons patriotes
Mais n'étaient pas des sans-culottes
Car, n'en déplaise à Robespierre,
Et autres ci-devant derrières,
Le fait de gouverner cul-nu
N'est pas un brevet de vertu.

Si la France était menacée,
Comme eux j'irais mourir à pied,
Peut-être bien au même endroit,
Quelqu'un me dira : "Ça ira !"
Mais qu'on brûle un bout de mon champ,
Alors je me ferais chouan.

Le siècle des Lumières
Il était déjà vieux, le siècle des Lumières,
Quand il a décidé d'en vivre les idées,
Ignorant les menaces d'une soirée de Brumaire
Qui mangerait en herbe la jeune liberté,
Elle avait de bonnes intentions,
La Révolution.

Dans sa juste révolte et sa belle innocence,
Elle permettait d'un coup à chacun d'exister.
Humain sans rien devoir au hasard de naissance,
Elle nous faisait égaux dans la fraternité.
Elle avait de bonnes intentions,
La Révolution,
La Révolution.

Mes aïeux furent bons patriotes
Mais n'étaient pas des sans-culottes
Car, n'en déplaise a Robespierre,
Et autres ci-devant-derrières,
Le fait de gouverner cul-nu
N'est pas un brevet de vertu.

Si la patrie est en danger,
Je fais serment de m'engager.
J'irai au moulin de Valmy,
Au pont d'Arcole, à Rivoli,
Mais qu'on touche un cheveu des miens,
Et je me ferai vendéen.

Pour proclamer les Droits de l'Homme,
Je m'inscrirai aux Jacobins
Mais comme je crois au droit des hommes,
Je passerai aux Girondins.

Pourquoi a-t-elle si vite, au gré des circonstances,
Oublié l'essentiel des leçons de Voltaire,
Proclamé des suspects, prêché l'intolérance,
Transformé Germinal en un froid Vendémiaire ?
Elle avait de bonnes intentions,
La Révolution.

Elle avait de bonnes intentions,
La Révolution.

Un jour, la liberté,
Cette fille au bras levé,
Belle comme un ciel d'été,
Nous fera renaître.
Un jour, l'humanité,
D'un mot "Fraternité",
D'un long rêve éveillé,
Elle nous fera renaître,
Elle nous fera renaître.

{Applaudissements du public de Bercy}

Un jour, la liberté,
Cette fille au bras levé,
Belle comme un ciel d'été,
Nous fera renaître.
Un jour, l'humanité,
D'un mot "Fraternité",
D'un long rêve éveillé,
Elle nous fera renaître,
Elle nous fera renaître.

Partitions Modifier

Logo Clubsardou Source Clubsardou.com
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Vidéo Modifier

Un jour la liberté (1989)

Un jour la liberté (1989)

La chanson de Michel Sardou sublimée par des scènes tirées des films La Révolution Française - Les années lumière[1] de Robert Enrico, qui regroupe les évènements de 1789 jusqu'à l'assaut des Tuileries, lorsque le roi Louis XVI fut enfermé avec sa famille au Temple, le 10 août 1792 et La Révolution Française - Les années terribles[2] de Richard T. Heffron, qui regroupe les évènements du 10 août 1792 à la fin de la Terreur, avec l’exécution de Robespierre. Ces deux films sont sortis en 1989 au moment du bicentenaire de la Révolution française.

Apparition discographique Modifier

Cette chanson apparaît sur plusieurs disques de Michel Sardou :

{{{alt}}}
1989 - Bercy 89 (album)
{{{alt}}}
2004 - Le Successeur (album)
{{{alt}}}
À venir...
{{{alt}}}
À venir...
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur la pochette de votre choix pour accéder au disque correspondant ou survolez-la pour afficher sa légende.


Références Modifier

  1. Voir cette œuvre sur Youtube
  2. Voir ce film sur Youtube



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .