FANDOM


Music Icon
Une fille aux yeux clairs
1998 - Une fille aux yeux clairs
Michel Sardou interprétant Une fille aux yeux clairs en duo avec Jean-Jacques Goldman au cours du concert des Enfoirés en cœur, tenu au Zénith de Paris en 1998.
Chanson de Michel Sardou
en duo avec Jean-Jacques Goldman
extraite de l'album Enfoirés en cœur
Informations générales
 Auteur Michel Sardou
Claude Lemesle
 Compositeur Jacques Revaux
 Label WEA Music
Caractéristiques de l'œuvre
 Sortie 29 octobre 1998
 Durée 2:44
 Genre Pop
17-13. Une fille aux yeux clairs (Michel Sardou et Jean Jacques Goldman) (1998)
Une fille aux yeux clairs
(extrait de l'album Enfoirés en cœur)
Titre précédent Titre suivant
Précédent Medley "Cette année-là" Mistral gagnant Suivant

Une fille aux yeux clairs est la deux cent quatre-vingt-quatorzième chanson de Michel Sardou sortie en 1978 qu'il interprète en duo avec Jean-Jacques Goldman durant le concert des Enfoirés en cœur. Le texte est signé par Michel Sardou et Claude Lemesle sur une musique de Jacques Revaux. Il s'agit d'une reprise du titre Une fille aux yeux clairs, sorti en 1974, et le deuxième duo Sardou-Goldman au cours d'un concert live des Enfoirés après Ton fils, interprété en 1989.

ParolesModifier

« Les paroles de cette chanson, présentées ci-dessous dans leur intégralité, sont la propriété exclusive de leurs auteurs et de leurs ayants droit directs. »

(Jean-Jacques Goldman)
Je n'imaginais pas les cheveux de ma mère
Autrement que gris-blanc.
Avant d'avoir connu cette fille aux yeux clairs
Qu'elle était à vingt ans.
Je n'aurais jamais cru que ma mère
Ait pu faire un enfant
Si je n'avais pas vu cette blonde aux yeux clairs,
Cette fille aux seins blancs.

(Michel Sardou)
Et j'avais oublié qu'avant d'être ma mère
Elle avait mis trente ans
Et qu'elle s'était donnée et qu'elle avait souffert,
Sous le joug d'un amant.
(Michel Sardou et Jean-Jacques Goldman)
Je n'aurais jamais cru que ma mère
Ait su faire un enfant
(Michel Sardou)
Si je n'avais pas vu cette blonde aux yeux clairs,
Cette fille aux seins blancs.

(Jean-Jacques Goldman)
Je n'imaginais pas que ma mère soit encore
Si jolie, en gris-blanc,
(Michel Sardou)
Pour les yeux de celui qui caressait son corps,
Qui l'aimait à présent,
(Michel Sardou et Jean-Jacques Goldman)
Je n'aurais jamais cru que ma mère
Ait su faire l'amour
(Jean-Jacques Goldman)
Si je n'avais pas vu cette blonde aux yeux clairs,
Cette fille aux seins lourds,
(Michel Sardou)
Si je n'avais pas vu cette fille aux yeux clairs,
Qu'elle était à vingt ans.

Partitions Modifier

Logo Clubsardou Source Clubsardou.com
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur une image pour l'agrandir.

Vidéo Modifier

Une fille aux yeux clairs (1998)

Une fille aux yeux clairs (1998)

Présenté par Patrick Bruel et Karen Mulder, Michel Sardou interprète Une fille aux yeux clairs en duo avec Jean-Jacques Goldman au cours du concert des Enfoirés en cœur, tenu au Zénith de Paris en 1998. À la fin de la chanson, Michel Sardou souffle une petite bougie tendue par son ami Jean-Jacques Goldman en guise de bougie d’anniversaire car le concert se déroule le 26 janvier 1998, le jour de son 51e anniversaire.

Apparition discographique Modifier

Cette chanson apparaît sur plusieurs disques de Michel Sardou :

{{{alt}}}
1998 - Enfoirés en cœur (album)
{{{alt}}}
À venir...
{{{alt}}}
À venir...
{{{alt}}}
À venir...
Gtk-dialog-info.png Cliquez sur la pochette de votre choix pour accéder au disque correspondant ou survolez-la pour afficher sa légende.


Références Modifier



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .